Déménager sans se ruiner

Cette année, j’ai l’immense bonheur de rester à la même adresse. Aucun déménagement, aucune boîte.

Le bonheur!

Avec mon âge vénérable (passé 30 ans…), le sprint des déménagements, où tout le monde t’appelle parce que tu as une voiture, est terminé. Quand j’aide un ou une amie, il ou elle a déjà une couple de transitions derrière la cravate. Je ne me retrouve plus dans des situations risibles qui découlent du manque d’expérience, telles que : 

  • Arriver dans un appartement qui n’a pas été vidé
  • Essayer de déménager un mobilier complet, avec seulement UNE boîte de pick-up. 
  • Pas assez de monde 
  • Trop de monde
  • Pas de leader
  • Trop de leaders qui s’obstinent autour de la porte d’entrée.

Les déménagements viennent aussi avec des défis propres aux deux sexes. Les gars doivent défendre leur honneur en essayant de faire passer un frigo dans une porte trop petite, pendant que le plus vieux du groupe les motive par des :

  • À ton âge, je soulevais le double, mais aujourd’hui avec mon hernie…

et

  • Pis, c’est là qu’on voit ce que ça donne de passer ton temps devant des jeux vidéos. 

Bref, du plaisir….

Et pour les filles, c’est de se faire demander constamment si on est correcte pour soulever une lampe, et, pendant qu’on transporte la dite lampe, de contourner les gars qui se placent dans notre chemin pour nous prendre la lampe des mains… pour nous aider.

Mais là n’est pas où je veux en venir… Non. Comme pour toute transition de vie, déménager vient avec des coûts. Et souvent, ils sont insoupçonnés. Voici donc quelques trucs pour éviter de dépasser le budget : 

1- Réduisez les coûts d’emballages

N’achetez aucune de vos boîtes. Faites le tour des magasins et demandez-en. Vous pouvez même vérifier le moment où le commerce reçoit ses commandes, pour vous assurer une bonne récolte. 

Servez-vous aussi de vos serviettes, de vos bacs à linge et de vos tiroirs pour emballer vos biens. Oubliez le papier bulles. Vos linges à vaisselle et vos débarbouillettes font amplement la job. 

2- Faites vous-mêmes vos changements d’adresse

Pendant les semaines et mois précédents, faites l’inventaire des expéditeurs du courrier que vous recevez. Faites-vous une liste et avant de déménager, assurez-vous de les contacter un par un. Souvent, les services de changement d’adresse postaux coûtent un bon montant. Vous vous assurez aussi de recevoir toutes vos factures et vos chèques, évitant des tracas futurs, ou de laisser de l’argent dans la malle. 

3- Faites le ménage

Idéalement, ne déménagez jamais un meuble dont vous ne voulez plus. Au moment d’emballer, mettez en vente vos indésirables. Qui sait, peut-être pourrez-vous ainsi défrayer le coût de la pizza…

4- Si possible, ne déménagez pas le 1er juillet*

Si vous comptez engager des déménageurs, ou louez un camion, vous ferez des belles économies en ne déménageant pas le premier juillet. De plus, si vous pouvez déménager en douceur, plutôt qu’en une seule journée, vous n’aurez pas besoin des déménageurs ou du camion aussi longtemps, puisque vous aurez transporté la majorité de vos avoirs au fur et à mesure, dans votre voiture. Il ne vous restera alors que les gros meubles. 

5- Préparer votre kit de déménagement

Préparez vos essentiels de vie (brosse à dents, sous-vêtements de rechange) dans une valise ou une boîte à part. Préparez aussi ce qui pourraient s’avérer utiles lors de la journée du déménagement et garder-les à vue (Kleenex, ustensiles, verres, guenilles, produits de nettoyage). Vous éviterez ainsi de courir au magasin si vous n’arrivez pas à retrouver ces items au milieu des dizaines de boîtes. 

6- Surveiller les “deals” sur la pizza et la bière

Toute personne qui demande à ses amis de la déménager se doit d’acheter de la bière et de la pizza. C’est une question de politesse. Voilà, c’est dit. 

Mais tant qu’à faire, pourquoi ne pas vérifier si on a quelques coupons, et à quel endroit se procurer la caisse de 24. 

Dans un même ordre d’idées, faites couler le café si vous demandez aux gens d’arriver tôt le matin. 😉

Sur ce, bon déménagement !

* Pour mes lecteurs français, le 1er juillet et la journée nationale non-officielle du déménagement au Québec. Puisqu’il s’agit de la Fête du Canada, la journée est fériée, donc la majorité des gens sont disponibles et la majorité des bails prennent fin à cette date. Dans les quartiers urbains, le 1er juillet est une occasion en or pour un bain culturel et pour entendre toutes les nuances de notre bon parler québécois. 

Une réflexion sur “Déménager sans se ruiner

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.