La faillite : solution facile ou tache indélébile ?

L’idée même de la faillite provoque, chez les gens, deux réactions opposées. Soit, on la perçoit comme le remède facile à son endettement, “au pire je ferai faillite”. Ou au contraire, elle est perçue comme une honte, une inscription en rouge sur le dos.

La réalité est plutôt quelque part entre les deux.

Pour ceux qui voient la faillite comme une solution facile à leur problème d’endettement, j’ai malheureusement quelques mauvaises nouvelles :

Pour faire faillite, vous devez vous trouver en position d’insolvabilité, ce qui fait que si vous avez la possibilité de SERVIR votre dette (faire les paiements minimums), tout en payant vos factures de base, la faillite ne vous sera pas proposée

  • La faillite n’est pas gratuite, en plus de payer les frais de la faillite, ceux qui ont un revenu considéré excédentaire devront payer un montant mensuel jusqu’à la libération de la faillite pour rembourser les créanciers
  • Vos biens (maison, voiture et meubles) seront saisis.
  • Vous aurez une tache à votre dossier de crédit pendant 6 à 7 ans.
  • Si votre famille ou vos proches ont cosigné un emprunt avec vous, ils en seront tenus responsables.
  • Vous ne serez pas libéré de toutes vos dettes : les amendes, les frais résultant de condamnations, les pensions alimentaires et les prêts étudiants (moins de 7 ans après la fin des études) n’entrent pas dans les faillites personnelles.

La faillite est donc loin d’être une panacée. Et dans le cas des familles où un conjoint a entraîné l’autre dans sa chute, elle peut s’avérer dévastatrice, car les emprunts signés à deux sont fair game pour les créanciers. Pour le meilleur et pour le pire, indeed.

La faillite, une libération

Mais alors, pourquoi opter pour la faillite. Hey bien, c’est que dépendamment de votre situation, c’est peut-être la meilleure option. Si vous êtes harcelé par les créanciers, que vous n’arrivez plus à payer vos comptes d’Hydro, votre hypothèque, à remplir votre frigo, la faillite vous semblera comme une libération. Et pour beaucoup de gens acculés au pied du mur, c’est effectivement le cas. Le plus dur étant souvent d’accepter qu’on en est là.

Le gros problème de la faillite, c’est le stigma qui l’entoure. Et pourtant, peu de gens sont immunisés. Si près de la moitié des Canadiens vivent d’une paie à l’autre, il n’en faut pas beaucoup pour s’engouffrer dans l’endettement. Et les malheurs peuvent arriver à n’importe qui.

D’ailleurs si vous envisagez très sérieusement la faillite, consultez un syndic autorisé en insolvabilité. Dans ce domaine, il y a bien des charlatans. Et posez-lui vos questions. Sachez aussi que la première consultation avec un syndic est gratuite.

Évitez aussi tout geste impulsif comme vendre vos avoirs ou retirer vos REER. Les REER ne sont pas touchés lorsqu’on fait faillite. L’impulsivité pourrait vous faire perdre votre fond de retraite durement gagné.

La proposition de consommateur

Pour plusieurs, la proposition de consommateur sonne plus jolie à l’oreille que la faillite. Et ce moyen de se sortir du trou gagne en popularité. D’abord parce qu’elle évite de perdre ses actifs, mais aussi parce que moralement, elle permet de rembourser davantage ses dettes. Avec une proposition, vous pourrez avoir à payer un montant fixe jusqu’à 5 ans.

Cependant, si vous pensez que votre crédit n’en sera pas entaché, détrompez-vous. Une note apparaîtra à votre dossier de crédit pendant trois ans UNE FOIS QUE vos paiements de proposition seront terminés.

Et même chose que pour la faillite, le spécialiste, c’est le syndic…

Vous vous sentez étouffés, mais pas étranglés, consultez la première partie

Une réflexion sur “La faillite : solution facile ou tache indélébile ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.