Quand ton budget fout le camp

Mesdames et messieurs, que celui qui n’a jamais dépensé sans réfléchir me jette le premier centime… en espérant que vous soyez très nombreux.

J’ai une confession à vous faire. Et dans l’esprit que ce blogue servait, au départ, à me garder entre les lignes, je dois m’exprimer en toute honnêteté.

Le mois dernier, pendant que le printemps se décidait à ne pas se décider à arriver, j’ai perdu le contrôle.

Tout a commencé quand j’ai négligé de budgéter mon cours de nage en eau libre ET le wetsuit qui allait me permettre de m’élancer telle une sirène. Par chance, le montant n’était pas élevé au point qu’il m’ait fallu m’endetter pour le financer, mais j’ai grugé dans mon paiement de dettes. Ce faisant, j’ai ajouté deux semaines supplémentaires à mon entreprise.

Future Gab est pas mal fâchée après Présente Gab. (Heureusement, les deux entretiennent un poignant sentiment  de supériorité envers Passé Gab.)

Jusque là, je ne m’en voulais pas trop trop. Bien sûr, c’est dommage, mais en même temps, je prévoyais réaliser ces achats. Pas idéal, mais rien pour me flageller jusqu’à plus soif (deux expressions que je ne placerai plus jamais l’une à la suite de l’autre)

Quand tout lâche…

Sauf que, ces deux dépenses m’ont fait trébucher dans une autre dimension : l’état Fuck-it.

Une fois que j’ai perdu le contrôle de mon budget, j’ai adopté ce terrible mindset qui nous dit que, rendu là, à quoi bon. Et j’ai justifié des achats qui auraient pu être retardés. Ou complètement annulés.

J’ai cédé au mythe qui consiste à dire que “prendre soin de soi”, c’est acheter quelque chose de tout nouveau, tout beau.

Bref, maintenant, je suis retardée d’un mois dans mon projet de ne plus avoir de dettes. Maudite affaire! Malheureusement, je n’ai rien pour le justifier. Rien de qualité du moins. Je ne regrette pas le wetsuit, ni le cours de nage… je regrette les 3 t-shirts pour 15$ et le sandwich-déjeuner dévoré au volant de la voiture.

Cette semaine commence un nouveau mois. Je fait table rase de mai qui, sans avoir été un pas en arrière, s’est révélé être un affligeant surplace.

Temps de remonter en selle. Et ce mois-ci, j’y intègre un défi relié à mon échec du mois passé. Juin sera le mois pour prendre soin de soi, et ce, gratuitement. Et je vous invite à participer avec moi.

Vous avez des suggestions ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.