Le goût de la victoire

Hé bien, me voici de l’autre côté de la montagne. 

Après une montée d’un peu moins de deux ans, et de près de 24 000$ de dettes au total, incluant les intérêts, me voici libre. 

Étrange, je m’attendais à ce que ce soit plus senti. J’étais seule devant mon ordinateur, à confirmer un virement entre comptes. «Acceptez-vous ?» «Oui.» Et voilà, j’avais tout remboursé. Je cherchais autour une validation. Mon chien a soupiré. 

Comme quoi certains combats se font à l’intérieur. 

Par la suite, j’ai confirmé un autre virement, celui vers mon compte d’épargne. Pendant un moment, je vais le faire engraisser. Je veux un coussin de sécurité confortable. Un coussin qui me permettrait de survivre sans salaire pendant au moins trois à quatre mois. Peut-être plus. 

J’ai renfloué aussi mon compte de dépenses. Pour lui donner un peu plus d’air. 

Ça change la vie, mais pas tant que ça. Autour de moi, c’est la panique. Le coronavirus est à nos portes. On suit la situation au jour le jour. Disons que si je voulais dilapider mon argent en voyage et en billets de spectacle, ce n’est pas le meilleur timing

Mais je suis heureuse d’avoir au moins cette paix d’esprit qui vient avec le fait d’avoir désormais très peu d’obligations financières. 

C’est pour ça que je vais porter davantage mon attention sur l’épargne. 

Mais d’ici là, j’ai plusieurs petits travaux à faire dans la maison. Et un manteau d’hiver à acheter pour l’an prochain. 

J’avais mis plusieurs dépenses sur le carreau. Elles pouvaient attendre. Mais maintenant, il est temps de m’y mettre. 

Et bizarrement, je ne me rue pas. Je pense que toutes ces habitudes que j’ai prises au cours des derniers mois ont fini par s’incruster. J’ai l’impression que je vais rester des mois avec le même budget, les mêmes réflexions avant d’acheter quelque chose. 

J’ai quand même acheter un plus gros sac de riz. On ne sait jamais…

Je pense que mon sentiment de victoire devrait s’amplifier au cours des prochaines semaines. Quand mon chèque de paie va rentrer et qu’il me reviendra entièrement. Quand un jour, j’oublierai carrément le jour où la paie est déposée dans mon compte. 

Je vais sentir la victoire petit à petit. Après tout, c’est comme ça que j’ai réalisé mon défi. Tranquillement mais constamment. Ça flashe moins, mais ça marche 😉

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.